Quand les vrais sujets passent à la trappe…

Alors que la crise sanitaire et les vaccins ont pris une place considérable dans le débat public, voilà que France 2 organise enfin un débat qui, a priori, s’avère être intéressant entre le Ministre de l’Intérieur et la présidente du Rassemblement National.

Tous les deux sont pro-UE, ultra-étatistes… Donc au final, aucune chance de me convaincre en cette soirée d’hiver plutôt rude. Mais n’étant ni sectaire ni fermé d’esprit, j’écoute tous les courants de pensée. Et je m’attends à un débat de politique générale passionnant qui me permettra d’enrichir mes réflexions.

Naïveté ? Faiblesse d’esprit ? Peut-être. Puisque tout le débat a tourné autour du voile musulman et de l’Islam.

Pour le coup, je ne serai ni naïf ni bisounours en constatant qu’en effet, il y a du terrorisme en France et qu’une certaine branche radicale qui souhaite s’en prendre à nos valeurs sacrées pourrie le climat sociétal. Mais laisser à penser que la priorité en France pour résoudre ce problème est d’interdire une femme d’être voilée me paraît très lointain des vrais enjeux.

En premier lieu, et pour clôturer rapidement la question, pourrions-nous répéter que le rôle de l’Etat n’est pas de définir quelle tenue doivent porter les gens, mais plutôt comment arriveront-ils à s’habiller à force d’être rackettés ?

Je suis un Français catholique, souverainiste, libéral, patriote, parfois conservateur sur certains sujets mais aussi plutôt progressiste sur d’autres. Il suffit de lire les articles de ce blog pour s’en convaincre. Et aucun sujet n’est tabou pour moi. Mais je trouve obscène et désolant que la priorité des élites de ce pays soit de parler d’Islam. Quelque soit le « séparatisme » ou le non-respect de la loi, la puissance publique doit se contenter de remettre de l’ordre (après avoir augmenté les budgets sécuritaires). Pas de commenter ou de donner publicité aux groupes en question.

Le président de la République et son gouvernement est chargé de défendre les Français, pas de leur expliquer les revendications farfelues de désespérées. Il y a des zones de non droit ? Alors réduisons l’immigration afin d’intégrer les populations musulmanes et non musulmanes arrivées sur notre sol tout en faisant le ménage dans ces quartiers. Tendons la main à celles et ceux nés en France mais qui n’y croient plus. Faisons de notre pays une terre d’identité et d’union afin que quelque soit sa religion ou sa couleur de peau, nous soyons reliés par un pacte patriotique. Ceci peut paraître utopiste, mais je sais qu’en tous les cas ce n’est pas en nous faisant la guerre entre Français que nous relèverons le pays. Lorsque j’entends Karim Zéribi parler de la France, je suis bien plus ému que beaucoup d’autres personnages publics. Et c’est pourtant un musulman revendiqué. Mais pour moi, c’est un patriote et c’est la seule chose qui m’intéresse.

Nous sommes passés d’une gauche qui victimisait de façon malsaine les immigrés en dénigrant la France, à une classe politique qui d’un coup voudrait passer son temps à réduire l’Islam de manière tout aussi malsaine. Et si nous choisissions le juste milieu: à savoir que l’Islam doit avoir sa place en France lorsque ses pratiquants respectent ses valeurs et ses lois, tout en mettant en avant notre pays pour sa grandeur et son potentiel ?

« Français chrétiens, Français musulmans, Français juifs, Français athées, Français agnostiques… Mais Français patriotes ! ». N’est-ce pas un bon slogan ?

Ne pas apprécier l’Islam ou n’importe quelle religion est légal, et quoiqu’il en soit possible en son for intérieur. Toutefois, ces croyances existent de fait et ne sont pas prêtes de s’éteindre pour le grand bonheur de milliards d’humains. Alors concentrons-nous plutôt sur des problèmes que l’on peut régler facilement et rapidement, plutôt que de s’aventurer sur des sujets brûlants et qui ne créeront que des troubles. Répétons que notre problème n’est pas de connaître la religion du terroriste ou du délinquant, mais de veiller à ce qu’il soit puni si celui-ci se permet de mettre à mal la sécurité des Français.

D’ailleurs, le vrai voile qui pose problème aujourd’hui en France est celui de notre Etat étouffant sur pratiquement tous les plans.

Pays le plus taxé de l’OCDE ( Source ), où la méritocratie doit s’effacer au profit de l’égalitarisme à tout prix, et où les missions régaliennes (sécurité, justice, diplomatie…) sont reléguées au second plan, est-ce vraiment l’interdiction du foulard qui comme par miracle va nous permettre de redevenir une grande puissance ?

Si certaines femmes voilées se voient contraintes de porter le foulard ou sont menacées, c’est là aussi par un renforcement du rôle régalien de l’Etat que nous pourrons les protéger et non en faisant des généralités. Mais là encore, il n’est nullement question de les protéger par rapport à leur voile ou pour commenter ce que contient le Coran, mais simplement parce que ce sont des Françaises (ou des étrangères résidant légalement en France) et que les libertés individuelles sont prioritaires. Lorsque quelqu’un vous cambriole, allez-vous demander sa religion ou pensez-vous que quelque soit son identité, le cambriolage sera tout aussi grave ?

Enfin, et en conséquence de cette analyse, je propose aux têtes pensantes au pouvoir de revoir leur copie et de donner de vraies solutions aux problèmes des Français en s’attaquant dès 2021 à ceux-ci, sous peine que notre pays succombe au fatalisme et voit arriver le pire prendre le pouvoir à cause d’une croyance has been : celle du front républicain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s