Le Conseil constitutionnel boudé par les anciens présidents, réelle amélioration ?


Dans notre Etat de droit, la Constitution permet de poser un cadre à toutes les normes françaises (lois, règlements, conventions…). Le Conseil constitutionnel, peu connu du grand public, se révèle être pourtant un élément clé de notre République.

En effet, 9 personnes composent ce Conseil mais également les anciens présidents de la République. Or, depuis Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac, force est de constater que cette institution est boudée par les successeurs de ces derniers. Des tentatives de réformes constitutionnelles ont même été tentées afin de supprimer cette qualité de membre de droit.

Au premier abord, il peut paraître positif qu’aucun citoyen ne se voit « anoblir » à vie par les institutions. Cependant, si l’on prend un peu de recul, ne serait-il pas logique et même une preuve de réel engagement qu’un ancien chef de l’Etat continue à travailler pour la France alors que l’heure de gloire est derrière lui ?

Malheureusement, nous avons de plus en plus d’élus de haut niveau qui n’ont absolument aucune passion pour les affaires publiques au sens noble du terme, et qui ne sont que dans les « coups de com » et l’auto-promotion . Et là où beaucoup de démagogues trouvent des raisons d’intérêts financiers caricaturaux à cette déliquescence du personnel politique (sachant que la plupart ont des niveaux d’études qui leur permettraient de gagner bien mieux leur vie dans des entreprises privées), j’y vois pour ma part un manque cruel de volonté de servir la France contrairement à tant d’autres citoyens cachés dans l’ombre, lorsque les projecteurs sont éteints ou même lorsqu’ils n’ont jamais été allumés. Je pense à beaucoup de nos élus locaux, de maires ruraux, de militaires, de militants sincères…

Alors oui, que Nicolas Sarkozy, François Hollande et prochainement Emmanuel Macron fassent preuve de réel intérêt pour notre pays en continuant de travailler à son service lorsque les caméras se sont tournées vers leur postérité, au lieu de persévérer à élaborer des stratagèmes de retour dans un combat politique dont ils sont exclus depuis bien longtemps déjà.

Par ailleurs, et étant donné les privilèges dont disposent les anciens présidents de la République, il ne paraît pas exagéré qu’ils fassent don de quelques heures par mois pour le peuple.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :