Marlene Schiappa, nouvelle inquisitrice de la République


Marlène Schiappa face à Apolline de Malherbe, RMC story, 3 janvier 2022

Francis Blanche disait : « il ne suffit pas d’être inutile. Encore faut-il être odieux ».

En effet, Madame la ministre déléguée en charge à la citoyenneté occupe un poste dont personne ne connaissait l’utilité jusqu’à présent. Mais voilà que 2022 est l’année du miracle et que notre Marlène nationale se révèle être l’inquisitrice de la « bonne année », des « meilleurs voeux », et même du « joyeux anniversaire ». Quelle entrée fracassante !

Après avoir vanté le bilan gouvernemental concernant la vaccination et la gestion de l’épidémie avec plus de vigueur que son collègue porte-parole, Marlène Schiappa s’est exprimée concernant la polémique née des propos du chanteur Gims (« S’il vous plaît, avec les Bonne année, Nouvel an, laissez-moi avec ça, vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça, et vous continuez à m’en envoyer tout le mois de janvier, février etc…[…] C’est les muslims la plupart qui m’envoient ça. Est-ce que les compagnons ont fêté le Nouvel An ? Non. Les gars, s’il vous plaît arrêtez[…] »). Outre le fait que Gims se trompe, puisqu’il existe un nouvel an musulman à une autre partie de l’année (Ras El-Am, qui célèbre l’hégire), qui se sent attaqué par ces propos ?

De manière assez abjecte, la ministre déléguée s’est empressée de faire de la politique politicienne avec un sourire malicieux en s’attaquant à Valérie Pécresse et en parlant de « séparatisme ». Voilà donc qu’être républicain est forcément conjugué avec fêter son anniversaire, et dire bonne année. Quelle sera la prochaine étape Madame l’inquisitrice ? Etre obligé de voter pour Emmanuel Macron pour être un vrai républicain ? Détester les religions et les combattre pour prouver sa loyauté à la République ? Etre admirateur de l’Union européenne ? Se voir infliger le vote obligatoire, et si possible, de manière électronique ? D’ailleurs, est-ce que simplement penser librement est républicain pour vous ?

Il ne suffit pas de se draper du républicanisme pour s’octroyer tous les droits. Nous sommes des individus avec nos convictions, nos valeurs, nos réflexions, nos pensées. Qui êtes-vous, Madame, pour juger les convictions des gens ? Qui êtes-vous pour jeter l’opprobre sur un artiste qui ne souhaite pas fêter la bonne année ? Et que faîtes-vous de nos anciens combattants patriotes, venus des autres continents, qui ne la fêtaient pas non plus ? Que faîtes-vous de nos compatriotes Mahorais, majoritairement musulmans, et qui ne sentent pas concernés par certaines de ces fêtes ? D’ailleurs, que faîtes-vous pour les Français Témoins de Jéhovah qui eux aussi ne célèbrent ni Noël, ni le nouvel an, ni leur anniversaire ? Sont-ils séparatistes à vos yeux ?

Je suis Français, chrétien, patriote, républicain. Je fête Noël qui célèbre la naissance du Messie, je célèbre le passage à la nouvelle année, je mange la galette des rois le 6 janvier pour l’Epiphanie, je célèbre Pâques… Et je ne dérange personne, je veux juste que la loi défende cette liberté de culte. Tout comme Gims ne me dérange pas si il ne célèbre pas les mêmes fêtes. Ce qui compte, c’est se respecter et ne pas imposer ses coutumes aux autres, et à aucun moment le chanteur n’a dit vouloir imposer sa religion. Il dit même « respecter » les fêtes de fin d’année. Il n’a en aucun cas brocardé ou même dénoncé ces dernières. Alors où voyez-vous le problème ? Acceptez-vous la différence dans la tolérance ?

Etre républicain c’est respecter nos lois, et les droits humains si chèrement défendus par notre magnifique pays dans son Histoire. Alors je vous en prie, inquisitrice Schiappa, ne prenez pas en otage la République pour écraser une adversaire politique et son soutien, et ne devenez pas odieuse de par votre place qui est celle d’une ministre inutile, sous-prétexte que vous occupez un poste plus que frivole. Vous devriez plutôt expliquer pourquoi nous sommes condamnés à devoir choisir entre vous et les extrêmes de par votre politique abominable, absurde, catastrophique et qui n’a cessé de fracturer toujours plus notre société. 2017 fut un cauchemar, mais en 2022 la France se réveillera et heureusement, sans vous à sa tête.

Pour finir, Gims dit dans une très belle chanson (ici): « Le pire, c’est pas la méchanceté des hommes, mais le silence des autres qui font tous semblant d’hésiter ».

Pour ma part, je n’hésite pas et je n’hésiterai jamais à dénoncer ces impostures pseudo-républicaines. A bon entendeur.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :