Le feuilleton présidentiel (Episode 6) : Valérie Pecresse

C’est avec plaisir que je vous retrouve pour ce sixième épisode du feuilleton présidentiel, moins d’une semaine avant le premier tour. J’ignore si le temps me permettra de décliner tous les programmes avant le 10 avril, mais comme certains candidats méritent essentiellement des documentaires historiques pour rappeler les dégâts de leur idéologie, alors peut-être que je vais y arriver !

Je sais que beaucoup pensent que l’élection présidentielle est déjà jouée, mais pour la énième fois ici, je veux rappeler de toutes mes forces que chaque élection présidentielle déjà jouée un an à l’avance s’est soldée par une surprise (Macron à la place de Juppé en 2017, Hollande à la place de DSK en 2012, Sarkozy à la place de De Villepin en 2007, Chirac à la place de Jospin qui n’a même pas été au second tour en 2002, Chirac à la place de Balladur en 1995…). Et oublions encore moins, puisque la comparaison s’y prête encore plus, le président sortant VGE qui avait tous les sondages pour lui et qui a finalement perdu contre Mitterrand en 1981. Et l’affaire McKinsey & Company pourrait être l’affaire des diamants de Bokasa ressuscitée, et l’un des éléments constituant le point final de la présidence Macron.

Cela étant dit, et quel que soit votre choix final, je vous engage vivement à vous rendre aux urnes le 10 avril !

Pour rappel, le feuilleton présidentiel a pour objectif de décortiquer le programme de chaque candidat et de lui attribuer une note finale. Le format tente de rester le plus concis possible, avec pour l’espoir que toutes et tous puissent se faire une opinion sur les candidats facilement. Ces analyses me sont naturellement propres, et n’étant pas candidat, mon objectif est davantage de lancer des pistes de réflexion à travers mes commentaires, que de convaincre.

C’est à travers 6 thématiques que la présidente du conseil régional d’Ile-de-France, âgée de 54 ans, présente son programme présidentiel (source : ici).

Tout ce petit bloc me semble pertinent. Celles et ceux qui me suivent dans ce feuilleton savent que j’encourage toutes les mesures sécuritaires quels que soient les candidats, du moment qu’elles sont sérieuses et réalistes.

Je me permets de faire une pause dans le feuilleton pour que les personnes qui ne comprendraient pas mon opinion sur la sécurité puissent se rendre compte. Sur les documents du Ministère de l’Intérieur, on se rend très vite compte qu’exceptés les vols en tous genres, toutes les autres infractions ont augmenté depuis cinq ans (sachant qu’avec le confinement, il était moins aisé de voler, assurément). Pour preuve :

Concernant cette page, je suis divisé. Il y a toute la première partie, qui est la colonne de gauche, avec laquelle je suis d’accord. Devenir Français par choix, fin du droit du sol automatique… Il faudrait juste préciser pour le regroupement familial ce qui ne serait plus « automatique ».

Concernant la colonne de droite, plus centrée sur « l’islam », je comprends ces choix mais il ne faut pas se précipiter. Réfléchissons… Il est évident que des femmes portent le voile par choix. C’est un fait. Donc les exclure de la société comme le propose la candidate des républicains ne mettra que le feu aux poudres. Je ne fais que répéter jusqu’à plus soif que nous avons deux choix, à savoir un patriotisme inculqué et enseigné pour devenir un peuple fier et soudé comme l’est l’Italie, le Maroc, les Etats-Unis et tant d’autres… Ou alors nous tirer dans les pattes et finir en guerre civile.

Je ne suis pas de ceux qui disent que tout va bien avec l’immigration, et moi aussi j’aimerais que certains immigrés fassent autant d’efforts que ma famille paternelle qui a su adopter la France et se faire adopter par elle, sans renier l’attachement pour l’Italie. Mais pour arriver à ce résultat, il faut tendre la main à ces derniers en leur apprenant notre Histoire, en leur faisant découvrir notre pays, qui nous sommes. Personne ne veut aimer et respecter quelqu’un qui passe son temps à se dénigrer lui-même. Concernant les réfractaires qui n’aiment pas la France, qui refusent cette main tendue, alors il n’y aura pas d’argent versé pour acheter la paix sociale. Ce sera dans l’avion si la personne a une autre nationalité, et à la marge de la société si elle est française. Critiquer la politique française oui, mais insulter la France et la dénigrer c’est niet. Sinon on ne s’en sortira jamais. Essayez d’aller aux USA, dans les pays du Maghreb ou en Chine dire que crachez sur leur drapeau. Vous verrez ce qu’il vous arrivera.

Et puis, Mayotte est un département français très majoritairement musulman, et comment Madame Pécresse va-t-elle pouvoir gérer cette politique anti-voile ? Et les juives qui le portent ? J’en ai vu de mes propres yeux. Et les croix ? Et les kippas ? Notre tour viendra aussi ? On ne touche pas au religieux du moment que le religieux ne touche pas à la paix civile. Et qu’une femme porte un voile ou un foulard ne me dérange pas. Pourquoi faut-il à tout prix voir ses cheveux ? Doit-on interdire les bonnets en hiver également ? Ca suffit !

Concernant la création d’une Journée des héros français, j’invite la candidate à ce que cette journée soit quotidienne dans les écoles, car ce n’est pas en une seule journée que l’on devient patriote et savant de l’Histoire de France. De mon côté, j’aimerais que les salles de classe soient toutes décorées de portraits des femmes et des hommes qui ont fait l’Histoire de France, avec une courte explication du rôle de cette personne. Et puis des images de nos régions, car nous ne connaissons si peu entre Français, et pourtant, elle est si riche et si belle en paysages notre France. Chaque nouvelle région que je vois et comme un nouveau pays, un nouveau monde. Faisons découvrir cela aussi à nos enfants. Qu’ils le sachent.

Enfin, concernant l’accès des maires au fichier des personnes radicalisées, je sonne l’alarme. Il y a 34.888 maires en France, remplaçables tous les 6 ans, donc cela fait du « monde ». Déjà il faudrait définir ce qu’est une personne radicalisée, car cela existe et cela doit être combattu sévèrement, mais j’aimerais que des critères soient posés pour éviter toute dérive, et ensuite je me demande l’intérêt que les maires aient accès à cela. Donc j’attends d’en savoir plus…

Du positif, même si ces propositions me paraissent trop timides et trop incomplètes. Concernant les retraites, j’ai déjà expliqué à plusieurs reprises (et longuement) mon opposition au système par répartition. Donc Madame Pécresse propose de faire comme les autres candidats, prendre les Françaises et les Français en otage en jouant avec l’âge de départ comme on joue au casino sous forme de pari. C’est dommage. Pour le reste, je le répète, positif mais incomplet, même si cela irait dans le bon sens.

Du positif aussi mais toutefois je suis opposé à la création d’une allocation de 900 €/an dès le 1er enfant. Ce dont j’ai envie, c’est que l’Etat se préoccupe et se démène à ce que le niveau de vie augmente en libéralisant l’économie, et le reste suivra. Les parents souhaitent avant tout pouvoir subvenir eux-mêmes aux besoins de leurs enfants. Et si certains ne sont pas prêts à consentir cet effort, alors c’est qu’il vaudrait mieux qu’ils attendent avant d’en faire. Personnellement, je ne vois pas comment on peut éduquer correctement son enfant si l’on n’est même pas prêt à dépenser 90 euros par mois dans une économie qui serait dynamique. C’est peut-être des propos qu’il ne faut surtout pas dire publiquement en temps normal, mais comme ce blog promet « un tout autre point de vue », je l’assume.

Assez d’accord avec l’essentiel des propositions. J’y ajouterais une demi-heure de cours de morale chaque matin afin d’échauffer les cerveaux et surtout de remettre un peu de morale dans notre société qui en manque tant. Lors d’un stage, j’avais pris l’initiative d’écrire au tableau une citation chaque matin, on réfléchissait ensemble dessus, et cela nous mettait en jambes. C’était très productif et cela entraîne le cerveau à mieux prendre du recul. Je trouve ça scandaleux qu’il faille attendre le lycée (et encore, pas tous) pour commencer des cours de philosophie qui se rapprochent de ces cours de morale.

Et puis ce que je répète à tous les programmes, à savoir des cours de cuisine pour lutter contre la malbouffe et faire découvrir nos produits du terroir. Des cours de citoyenneté, pour que l’on sache à quoi sert notre député ou notre sénateur. Bref, que l’école serve vraiment plus qu’à apprendre simplement des leçons et des théorèmes.

Rien de particulier à dire. C’est assez pertinent !

Pareil, c’est assez bon dans l’ensemble. Toutefois, je retiens en priorité la création d’un Institut national pour favoriser l’innovation thérapeutique. La France est très en retard sur les thérapies courtes et vraiment efficaces à court terme (PNL, neuro-feedback…).

Assez favorable dans l’essentiel, même si certains points sur les logements seraient à discuter. Concernant le respect des traditions, je suis d’accord mais la corrida ne l’est pas. Et même si certains persistent à penser que si, c’est interdit sur l’immense majorité du territoire et 81 % des Français y sont opposés (source). cela doit être aboli de toute urgence. Halte à la société de violence.

Pareil, je suis assez favorable à l’ensemble des propositions, même si la taxe carbone me freine. Je rappelle cet article écrit en 2021 par Michel Negynas sur ce sujet (source).

Là par contre, je ne vois rien de positif. Assujettissement à l’UE et à l’OTAN renforcé, combat dans des territoires où nos soldats n’ont rien à y faire… Pour le Mali, je rappelle la position du président malien visiblement en quête d’autres alliés autres que la France, qu’il trouve incompétente dans sa lutte (source).

Bis repetita pour la taxe carbone (apparemment la candidate y tient). Favorable à la modernisation de nos lignes ferroviaires qu’on nous somme de prendre pour éviter l’avion. Pour le reste, à voir mais je ne suis pas vraiment convaincu.

Archi pour la proposition sur le bien-être animal. Ce fichier devrait interdire quiconque a maltraité un animal de manière prouvée et jugée. Le reste me paraît cohérent également, et nécessaire. En revanche, vouloir maintenir la corrida pour faire plaisir à Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes et qui un des derniers à ne pas avoir rejoint Macron ou Zemmour, ne me paraît pas conforme à la protection des animaux.

La candidate des républicains a un programme avec des bons éléments, toutefois elle restera dogmatiquement dans la continuité de ses prédécesseurs – si elle est élue – concernant les grands sujets que sont notre souveraineté nationale, notre participation souvent folle et coûteuse dans des conflits lointains, le « parisianisme » exacerbé au mépris des autres territoires puisque je ne vois aucune volonté de décentraliser la France non plus dans ces propositions. Donc un programme acceptable, mais pas à la hauteur de mes attentes ni des enjeux qui semblent nous attendre.

Je pense donc que la note la plus appropriée est : 5 / 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s