Hanouna : déclin du débat public ? Vraiment ?


Résultat de recherche d'images pour "balance ton post"

Parce que ça m’irrite de manière grandissante, j’ai décidé cette fois-ci de passer de la pensée à l’écriture.

J’entends malheureusement de plus en plus de « sages » démocratiques clouer au pilori l’animateur de C8 sous prétexte qu’il serait le niveau zéro de la télévision française, et que les personnalités sérieuses qui iraient sur son plateau seraient tombées bien bas. La question que je pose en retour est la suivante: préférez-vous un animateur, souvent lourdingue certes, mais qui laisse la parole à tout le monde dans son émission, ou plutôt des animateurs coincés qui passent leurs interviews à poser des questions sans réel intérêt ?

Cyril Hanouna permet que des citoyens, qui en d’autres circonstances ne seraient absolument pas devant une émission politique, puissent s’intéresser aux débats d’idées avec un panel d’invités large. Allons-nous lui en vouloir ?

Autre question: Pourquoi en sommes-nous là ? Les mêmes qui incendient Hanouna pour son émission Balance Ton Post sont les mêmes qui pensent que les gilets jaunes sont trop stupides pour comprendre la politique, ou même que le citoyen est trop imbécile pour se gérer seul et a donc besoin d’un Etat qui le déresponsabilise. Au final, cet animateur est victime du symbole même du mépris des bien-pensants, ainsi que de ceux qui, par leurs certitudes moralistes, font de la France un pays ridiculisé. Ce sont les mêmes, là aussi, qui pensant que notre « petit pays » ne pourra pas affronter les enjeux sans être inféodé à l’Union Européenne tout en oubliant que ce qui constitue une grande puissance n’est pas sa taille, mais son économie ou son armée par exemple. Comparons donc le Japon ou Israël avec d’autres pays beaucoup plus importants sur la carte mondiale, et il sera très aisé de déterminer si la puissance d’un État est vraiment une affaire de géographie.

Enfin, et pour revenir au sujet principal, je propose à celles et ceux qui pensent être les seuls à détenir le « sérieux » nécessaire pour comprendre la politique à avoir le courage de leurs convictions et à proposer enfin le permis de vote. Concernant les critères pour obtenir ce sésame, je laisse leur imagination débordante les définir. A moins que de considérer que des millions de personnes qui ne sont pas dignes de parler politique sont toutefois dignes d’élire entre autres le président de la République ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :