Français musulmans : parlons ensemble !


 © M. BUNEL/NUR PHOTO/CORBIS

Les dernières enquêtes démontrent que 8 % de la population française serait musulmane. Je marque bien musulmane, et non arabe ni africaine, confusion souvent faite.

Bien sûr, une très large majorité de ces musulmans ont des origines étrangères, mais pas que. Le ministère de l’Intérieur et des Cultes précise qu’il y a 4 000 conversions à l’Islam par an, ce qui démontre qu’une part non-négligeable de la population musulmane française n’est pas issue de l’immigration africaine (Maghreb, ou Afrique subsaharienne). Et donc ?

Philippe Vasseur parlait de « la droite la plus bête du Monde« . Or, non seulement cette dernière le prouve par sa grande timidité sur le plan économique, mais l’établie davantage sur l’approche qu’elle a vis-à-vis de ses alliés objectifs que sont les électeurs musulmans. Dans des temps politiques assez marécageux, on a du mal à définir ce qu’est la droite, sachant que le mot « droite » – tout comme le mot « gauche » – englobe diverses tendances. Me concernant, j’aime à dire que je suis libéral économiquement, conservateur modéré sur les questions sociétales, et enfin souverainiste sur le plan national. D’ailleurs, si l’on regarde l’échiquier politique de droite, nous nous apercevons qu’aucun parti politique ne rassemble ces trois mots à mon grand dam. Mais cela est un autre sujet que j’évoque dans d’autres articles.

De même, le gros drame des dernières élections réside dans le fait que le candidat d’extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon a frôlé le second tour, aidé par les 69 % de musulmans qui ont décidé de lui apporter leur suffrage. Est-ce parce que les Français musulmans se sont découvert communistes, wokes et laïcards extrémistes ? Assurément que non… Mais cette réalité est une catastrophe tant pour les musulmans qui ont voté extrême-gauche, que pour les partis de droite qui auraient pu l’emporter grâce à ce précieux soutien.

J’ai déjà longuement décrit ce que je pensais du parcours de Jean-Luc Mélenchon, ainsi que de ses amis communistes (ici). Peu de gens le savent, mais il faut rappeler que le communisme vomit la religion, et la combat là où il la trouve en permanence. Monsieur Mélenchon lui-même a démontré, par son histoire politique et sa pensée philosophique, qu’il détestait la religion et se plaît à l’exprimer dès qu’il le peut (sauf dans le cadre des campagnes présidentielles où d’un coup, il se découvre très ami des électeurs juifs, chrétiens et musulmans).

Amis musulmans, sachez que c’est toujours au mois de février que celui qui vous ment s’en donne à cœur joie pour s’en prendre directement à vous. Deux petits exemples non-exhaustifs pour vous en convaincre :

Février 2010 : les musulmans sont finalement responsables de l’islamophobie pour Jean-Luc

« En ce moment, on a le sentiment que les gens vont au-devant des stigmatisations : ils se stigmatisent eux-mêmes — car qu’est-ce que porter le voile, si ce n’est s’infliger un stigmate — et se plaignent ensuite de la stigmatisation dont ils se sentent victimes » (source).

Février 2017 : Mélenchon compare le voile à un « chiffon sur la tête »

Léa Salamé rappelle à Jean-Luc Mélenchon les propos qu’il avait tenus sur la chaîne KTO, en mars 2015 : « Le voile est un signe de soumission ». « Est-ce que vous le pensez toujours ? », l’interroge la journaliste. « Bah oui », répond Mélenchon, rappelant son opposition « à tous les signes religieux [ostentatoires] ». Avant de lancer tout de go : « Je ne vois pas où Dieu s’intéresserait à un chiffon sur la tête ».

Vous en faut-il plus pour vous convaincre que vous vous faites berner, amis musulmans ? Dois-je vous rappeler quelle idéologie massacre vos coreligionnaires en Chine ? Alors voter Mélenchon, ou ses successeurs, c’est voter pour la misère économique de la France, un recul net de votre liberté de culte (ainsi que de celle des Juifs et des Chrétiens), et enfin le risque d’accoucher d’un Etat totalitaire.

Toutefois, je n’occulte pas la responsabilité de la droite. Cette droite qui a trop souvent confondu immigration et islam. Je suis, pour des raisons évidentes, en faveur d’une baisse conséquente de l’immigration. J’ai déjà développé pendant la campagne présidentielle, et longuement, ce qui justifiait cette nécessité impérative dans le domaine économique et social. Cependant, les Français musulmans et les étrangers musulmans qui viennent en France ont très souvent des points communs formidables à partager avec la droite comme l’amour des traditions ; la passion de la famille ; la volonté de conserver des valeurs fondamentales comme le mariage ; l’idée que ce n’est pas à l’Etat de nous imposer d’être généreux et justes, mais à soi-même puisque pour les croyants, nous serons jugés individuellement, etc…

Par bonheur, je ne suis pas le seul à développer cette théorie. Beaucoup connaissent Patrick Buisson qui fût le conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy (2007-2012), mais également un fervent partisan d’une union des droites. Et que disait-il dans une interview télévisée de très haut niveau en mai 2021 et que chaque musulman devrait voir ?

« Je dis à mes amis de droite, il m’en reste encore beaucoup : ne vous laissez pas enrôler dans une croisade contre l’Islam ». « Vous faites fausse route, ce n’est pas le bon chemin, c’est une erreur magistrale que nous paierons. Le problème ce n’est pas tant l’Islam que l’immigration. Il ne faut pas se tromper dans l’analyse. » « Ceux qui se trompent dans l’analyse seront responsables des grands malheurs qui pourraient arriver à la France dans les années à venir » (source).

Alors, oui, il est grand temps que les Français musulmans et les Français de droite s’assoient enfin ensemble, discutent et fassent un pas dans le respect de leurs opinions. La France est un pays de racines chrétiennes, mais doit laisser toute sa place aux autres religions car, ce qui compte, c’est l’amour de notre pays et la volonté de le rendre toujours plus glorieux. La France est multiple, est riche de différentes cultures régionales, de traditions diverses selon que l’on soit en Bretagne ou en Languedoc, et pourtant nous avons célébré tous ensemble ce qui devait l’être, et nous avons pleuré tous ensemble les drames lorsqu’ils nous frappaient. Alors pourquoi ne pas faire pareil avec les Français musulmans, du moment qu’ils font un pas vers nous, qu’ils rejettent ceux qui ne respectent pas notre pays, et qu’ils souhaitent que le drapeau tricolore soit aussi le leur ?

N’oublions jamais cette formule de l’historien Fernand Braudel : « La France se nomme diversité.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :